« On dit souvent que ce sont les expériences vécues qui façonnent notre personnalité ». C’est vrai. Les expériences vécues par un être humain pendant son existence définissent son estime de soi. Ainsi,  une forte estime de soi s’interprète par une ferme croyance à ses propos et principes, toujours prêt à se défendre face à l’adversité. Et la confiance en soi, admission et acceptation des opinions et avis partagés qu’ils soient positifs ou négatifs, résistance à la manipulation et collaboration  avec les autres .

Par contre, une faible estime de soi entraîne une autocritique importante, créant un état d’insatisfaction de soi, sensibilité aux critiques. Cela se traduit par le fait qu’on se sente indexé à chaque fois qu’une idée mauvaise est reçue, victime du perfectionnisme  et de culpabilité.

withney

Tout part de l’éducation

L’attitude parentale joue un rôle crucial dans le développement du « soi » chez les enfants. Les enfants à forte estime  sont ceux qui tendent à être éduqués avec attention et encouragement. Ce qui leur permet de prendre des décisions mûries, réfléchies et surtout responsables. Les expériences vécues durant l’enfance contribuent  au développement  de notre soi, et participent d’une manière ou d’une autre à la construction d’une bonne estime de soi, à savoir une affection appropriée, la reconnaissance des tâches effectuées avec succès.

Mais, il faut également noter que les mauvaises expériences si elles contribuent à ce que nous prenions conscience de certaines réalités influent très souvent par le négatif sur notre estime. De là, nait une faible estime de soi à savoir les fortes critiques, le harcèlement moral, le sentiment d’être ridiculisé ou ignoré.

Dans les pays (du moins ma localité) dominés par la masculinité, il est très clair que la femme est victime d’une faible estime de soi. Parce que son  environnement et certains parents depuis le bas âge n’ont pas fonctionné en sa faveur. Elle est très souvent réduite à un second rôle. La jeune fille par ses mauvaises expériences vécues, a tendance à se recroqueviller sur elle-même. En oubliant en fait qu’elle a un fort potentiel à faire valoir.

silhouette-noire-femme-estime-de-soi-psychologie-1560x1103

Personnellement, je pense qu’il est temps que  les parents et notre société prennent conscience du mal qu’ils nous font, les femmes, et de mettre en exécution les idées citées plus haut. A toutes les femmes, sachez qu’il est temps de croire en vous. Et pensez à éduquer vos enfants en ayant en idée l’estime de soi.

Add Comment